carte postale verso.jpg
« Jadis, si je me souviens bien, ma vie était un festin où s'ouvraient tous les cœurs, où tous les vins coulaient. Un soir, j'ai assis la Beauté sur mes genoux.
— Et je l'ai trouvée amère. — Et je l'ai injuriée ...
..., tout dernièrement, m’étant trouvé sur le point de faire le dernier couac, j’ai songé à rechercher la clef du festin ancien, où je reprendrais peut-être appétit. La charité est cette clé. »

Une saison en enfer – A. Rimbaud – 1873

Le festin du gorille est une trilogie axée sur le(s)
questionnement(s) de (certains) humain(s) de
par ses doutes et ses peurs.

La rencontre
Le Festin du Gorille est né en 2018, nous étions fortement impliqués dans les réseaux citoyens de notre région, entre autres avec les associations locales de soutien aux migrants.
Nous ne savions pas encore que ce spectacle se déclinerait en trois versions.
Le grand thème est né d’un questionnement sur l’humain.
Pourquoi se pose-t-on trop de questions, en tout cas pour certain-e-s
.

La première idée fût de proposer un concert, un musicien, une vielle électro. Et lorsque celui ci commence son show une passante militante intervient et prend le public en témoin de sa réflexion, à sa question : le Pourquoi ? Ce fut la confrontation entre un monde assit, droit, ordonné, et un monde mobile, désordonné et semé de doute.

La deuxième version a été une adaptation en solo,
avec la participation d’acteurs complices.
Ces derniers sont des personnes en situation d’handicap avec qui la compagnie travaille depuis plus de douze ans. Leur intervention valorise le propos, car leur vision du monde paraît peut être plus authentique que le commun des humains. La présence de ces artistes, acteurs/danseurs, donne du sens au spectacle, à cet univers visant une certaine réalité de l’absurde.


Ce troisième et dernier opus est une suite logique, nous avons choisi de garder l’équipe au complet, avec deux personnages principaux et quatre ou cinq (en fonction des disponibilités) personnages secondaires.
La version précédente se présentait accompagnée d’une bande son préenregistrée. Cette nouvelle version permet un jeu en direct et autonome avec un nouveau musicien jouant directement l’ambiance sonore.
Ce qui a ouvert d’autres perspectives au développement du propos initial.


A ce jour, la création est à l’étape d’écriture, texte, musique et chorégraphie. Création d’une nouvelle
mise en scène, d’un nouvel univers.

 FICHE TECHNIQUE 

 

Arrivée et sortie en déambulation motorisée, prévoir les accès en fonction des lieux.
Favoriser l’extérieur, avec autorisation de circuler en véhicule à deux roues avec remorque.


Durée du spectacle : 45 min.
Espace scénique : largeur 8m et profondeur 6m minimum, nous contacter.
Sonorisation : Nous sommes autonomes sur le matériel de sonorisation, câbles et diffusion sonore pour
une jauge maximale de 500 personnes. Au-delà, l’organisateur doit prévoir une diffusion supplémentaire.
Lumière : le spectacle se joue en extérieur de jour, il ne nécessite pas de lumière, sauf si programmation
de nuit, ce qui est possible aussi si l’organisateur prévoit l’installation.

 L'ÉQUIPE ARTISTIQUE 

Le Festin du Gorille est accompagné d’artistes
complices atypiques. Ils sont entre 5 et 8 en
fonction de leur disponibilité. La plupart participent
depuis longtemps à un travail artistique au sein de la
compagnie. Ils s’appellent François, Aurélien,
Salomé, Virginie, Jean-François, Jean-Yves, Martial,
accompagnés de Solène et Marie, éducatrices
spécialisées.

 

 

 

 


Tous ont suivi une formation spécifique autour de la danse et du jeu d’acteur. Certains ont participé en
tant qu’interprètes dans le spectacle
CorpsBeaux  www.cie-d-icidence.com/droit-de-regard

Artiste chorégraphique et jeu d’acteur : Céline Rouleaud

Artiste musicien et technique : Yoann Cousseau

Création musicale initiale : Gurvan Liard et Céline Rouleaud

Photographies : Ingrid Borelli

IMG_0254.jpg

 INSPIRATION 

 

Une saison en enfer / Arthur Rimbaud 1873.
Alain Mabanckou et sa poésie.
Christophe Tarkos et son sens de la poésie.
Nulle par en France / Yolande Moreau 2016.
Tous les médias environnant et leurs informations infinies

 

 

 

 

 PRÉSENTATION DE TEXTES ÉCRITS 

 

Entre autres, Collectif Soutient Migrant de Nantes. Recueil de textes écrit par des mineurs migrants sur leur parcours administratifs et journaliers. Raymond Peyramaure y a ajouté sa plume et a fortement aidé sur la direction d’acteur.

 FILIATIONS 


Création de textes inspirés et retransmis lors du spectacle, extraits de texte d’Arthur Rimbaud (1873), inspiration du poème de Alain MABANCKOU « Congo ».

La création et l’interprétation sont réalisées par Céline ROULEAUD. Étant de plus en plus investie pour le soutien des peuples, de nos différences et la liberté d’expression, elle tente de communiquer sur cette liberté d’exister. Choisir d’avoir le droit de se questionner sur l’humain, sans apporter de réponses, mais simplement d’y réfléchir…

Proposer du temps. Proposer la danse, le geste, …

IMG_6875-72dpi.jpg

 PARTENAIRES ET AIDE À LA CRÉATION 

Réseau médiathèque Redon Agglo,

Commune de Bains sur Oust,

Conservatoire le7 Redon Agglo,

Départ Ille et Vilaine,

Association TAmTAma,

Compagnie Tatansa,

ADAPEI 35 Centre d’Habitat Reiz Par,

L’OVNI www.clowneries.fr

IMG_3416.jpg

 V3 // Troisième et dernier opus                                  

Enregistrement en live, échange d’opinions version hertzienne, tout est prêt pour la diffusion de l’émission radiophonique FDG, sur les ondes locales de proximité.

Ces deux reporters de terrain vont s’affairer à mettre en évidence ce qui ne l’est peut-être pas.


Le débat, la discussion, entendre le point de vue des autres. Ce sont des actions devenant de moins en moins évidentes à notre époque, pourrait on se dire, mais là tout reste possible.

IMG_3266.jpg

SPECTACLE EN CRÉATION

...                           

... je marche...... je marche...... je marche...... je marche...... je mar

 V2 // Solo pour plusieurs                                            

IMG_6511-Désaturée-76dpi.jpg

C’est un questionnement. 

Tout court ? Peut-être pas. Est ce que cela révèle une certaine éducation ? Avons nous déjà reçu des réponses claires ? Ou est-ce un fait de société ? Qui saura vraiment ? Surement d’autres.  

Des gens s’intégrant dans le décor. Et d’autres en corps, ou encore par des écrits.

Peut être que tout le monde peut poser, ou se poser, cette question.

Ce personnage tente en tout cas des signes.

 

Cette fille, ou peut être cet humain, se situ entre le masque et le théâtre dansé. Le travail autour du masque a fait ressortir le geste dansé et si on enlève ce masque, il reste le personnage.

Un personnage, 

Un questionnement, 

Une démarche,

ou peut-être,

Une simple marche. 

FDG01.jpg

 V1 // Théâtre Dansé Musical                                       

Un festin de liberté, une ivresse de voyage pour atteindre un but, un monde meilleur.

De tous temps, parfois pour fuir le malheur, ceux qui marchent croisent ceux, qui dans l’assurance et la sérénité de leurs chaussures, les regardent passer.
 

Raymond Peyramaure

IMG_6588-Désaturée-76dpi.jpg

Un jour, surement similaire aux autres jours, un homme avec ses habitudes, encombré de ses objets, se sent d'un coup dérangé dans son quotidien, remarque cette femme...

Cette femme semble chercher des réponses. Elle aimerait bien que cet homme lui réponde. Mais comprendra-t-il?

Ce spectacle interroge sur deux vies qui semblent s'opposer. Reflet d'une situation quotidienne sur l'acceptation d'une différence. Mise en scène de deux modes de vie opposés qui sont amené à communiquer et dès lors à se questionner.

IMG_6739-Désaturée-76dpi.jpg
IMG_3263.jpg
IMG_6595-72dpi.jpg
IMG_6814-72dpi.jpg
IMG_3303.jpg
IMG_6942-Désaturée-76dpi.jpg

 UN AUTRE REGARD … 

En partenariat avec le collectif « Droit de Regard », un travail sur la mise en scène a été effectué avec des personnes en situation d’handicap. 

Nous proposons des ateliers  de danse/théâtre à plusieurs.

Tous différents, Tous Pareil !